Queen size

 Queen size

Au cœur de Là Visitation, Leprince Hôtel et Spa accueille les visiteurs de notre ville, mais souhaite aussi séduire un large public sarthois.

Lorsque Christophe Billot et Frank Artuit s’embarquent dans leur projet de réhabilitation de l’ancien couvent de Là Visitation , en plein coeur du Mans, il ne fait aucun doute que le lieu abritera un hôtel de grand standing, incluant un spa, havre privilégié des clients. Arnaud Gauthier, – aujourd’hui – directeur de Leprince Hôtel et Spa et propriétaire (avec son épouse Sandra) de Sandro Spa, centre de sauna-hammam sur Le Mans, est approché. Christophe Billot imagine bien le couple tenir ce nouveau lieu : « La proposition était alors de gérer uniquement le spa attenant à l’hôtel.

Après avoir étudié le projet, nous allions refuser. » Mais le passage de l’établissement de 20 à 38 chambres a changé la donne. « L’ajout d’une aile plus moderne dans la partie conçue au départ pour la FIAA a été le déclic. » Le duo dit banco et, au fil des discussions, la gérance commune de l’hôtel et du spa s’impose. « Vendre du spa demande des compétences spécifiques. Cela nous a semblé indispensable
de ne pas dissocier la gestion des deux entités. »

Automne 2019, le tandem ouvre le spa Maison Raphaël Perrier, à l’occasion du lancement de Là Visitation. Et depuis la mi-septembre, Leprince Hôtel et Spa, dernière “pierre’’ du site, est ouvert. Pour attirer les clients (et les faire basculer vers le spa), l’établissement a donc mis le paquet, rejoignant le club fermé des établissements 4 étoiles du département.

Visite guidée : Noir racé et jaune or

“Caché’’ derrière la cour du cloître de Là Visitation, il faut passer par les arcades, puis une alcove, avant de longer un hôtel Leprince flambant neuf, qui revendique pourtant toute son authenticité. Dans une bâtisse construite au XVIIIe siècle, il affiche clairement son identité : baroque, moderne et contemporain, sans vouloir tomber dans le luxe. « Avec José Vega et l’agence Kamaléon, on a cherché à faire quelque chose d’attractif, tout en se mettant à la place des Sarthois. Notre souhait est qu’ils aient envie de venir dormir ici ou d’y séjourner, à l’occasion d’un mariage, d’un anniversaire…. ou tout simplement pour décompresser, en profitant du spa. »

Dans la partie ancienne, à gauche de l’entrée, un salon lounge donne le ton. Ici, réveillé par des touches de couleurs, le noir domine. “Ebloui’’ par une tapisserie pailletée d’or dans tous les couloirs, on file vers les chambres, non sans passer par un escalier d’origine, dominé par un magistral lustre d’époque, digne de Game of Thrones.

Dans cette aile, chaque chambre, unique par sa configuration, “joue’’ avec les mêmes parures. Jaune or et beige alternent avec l’obscur. Dans certaines chambres, la séduction prime avec la présence de visages de femmes au regard envoûtant au-dessus des têtes de lit.

Dans ce dédale de propositions, de belles découvertes. Comme la salle de bain d’une des suites qui “campe’’ dans une ancienne chapelle. « Nous avons une offre très variée, allant de la chambre Tiny (18 m2) à nos suites dont les juniors. » Dans l’aile plus moderne, au dessus de la galerie d’art, un long couloir nous entraîne au bout de ce navire. Par une baie vitrée à son extrémité, on peut apprécier la grandeur du lieu, plongeant notre regard sur le cloître de Là Visitation. Quel vaisseau !

Face à la situation actuelle (compliquée dans le monde de l’hôtellerie), son capitaine Arnaud Gauthier a donc adapté la voilure : « pour les 24 Heures, l’hôtel devait être privatisé. Cela permettait de bien nous lancer. A présent, nous avons choisi de nous installer plus doucement.»

Epaulé par Ana-Carolina Leperlier, son adjointe, son directeur s’est fixé un cap : faire ce lieu à l’image de Là Visitation, un nouvel endroit qui surprend au Mans et où il fait bon de séjourner, en plein cœur de ville.

Natacha De Lorenci

Natacha De Lorenci

https://www.happy-sitiz.fr

Après avoir parcouru le monde comme grand reporter, Natacha s’est installée en Sarthe et n’a de cesse d’y trouver les perles rares. Insatiable, elle y déniche les sujets insolites et les met en lumière.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x