Natacha De Lorenci

Natacha De Lorenci

https://www.happy-sitiz.fr

Après avoir parcouru le monde comme grand reporter, Natacha s’est installée en Sarthe et n’a de cesse d’y trouver les perles rares. Insatiable, elle y déniche les sujets insolites et les met en lumière.

Queen size

Au cœur de Là Visitation, Leprince Hôtel et Spa accueille les visiteurs de notre ville, mais souhaite aussi séduire un large public sarthois. Lorsque Christophe Billot et Frank Artuit s’embarquent dans leur projet de réhabilitation de l’ancien couvent de Là Visitation , en plein coeur du Mans, il ne fait aucun doute que le lieu […]Lire la suite

Sticky

Beauté vérité

Installée au Mans, Meejin France, nouvelle marque de cosmétiques bio et naturels, suit sa bonne étoile et pourrait bien rayonner sur l’hexagone. Parmi les légendes coréennes, l’histoire de Meejin trouverait sa place aux côtés des contes d’Oneuli ou de Kongji et Patji. La fable pourrait être celle d’une petite fille adoptée qui grandit très loin […]Lire la suite

Saperlipopette Handmade

Avec sa boutique Saperlipopette Handmade, Charlène Jouy vient de s’installer en face de Lucette, rue des Ponts-Neufs. Ici, elle fabrique (à la main) du prêt-à-porter zéro déchet pour les enfants de 3 mois à 3 ans. D’adorables bloomers, jupettes, sweats… Mais aussi un univers pour les mamans qui s’occupent des petits bouts : sacs à […]Lire la suite

Boosteuse d’énergie !

« A un moment de ma vie, ça a été comme une évidence, lance Vanessa Mazières. Il fallait que je mette mon énergie au service des autres.» Toute petite, l’enfant de Souillé fouine partout et se verrait bien détective privée. Mais un BTS commercial et un diplôme de visiteuse médicale en poche, elle “piste“ médecins, […]Lire la suite

Unique cachet – Estampille

Sous l’appelation Estampille, la brodeuse Clémence Bourneuf crée à Mezeray d’étonnants bijoux, mélange de tradition et de modernité. Finalement, Clémence Bourneuf s’y sent bien dans cette maison de Mézeray, en bordure de bois. Là où elle a grandi depuis sa tendre enfance. « Petite, j’étais un peu contrariée. Je voulais vivre en ville pour pouvoir […]Lire la suite