Pause vintage – L’OEil dans le Rétro

 Pause vintage – L’OEil dans le Rétro

A Avoise, un camping en bord de Sarthe allie nature et nostalgie. Une adresse à retrouver au retour du printemps.

Ici une caravane Bourgeois d’un vert pomme aux rideaux à carreau rouge et blanc. Là une Eriba modèle Pan Familia, surmontée de son champignon orange et accompagnée de sa tente en toile bleue. Plus loin, une superbe Caravane Arverne, conçue à Clermont-Ferrand, avec ses célèbres pans en tôle ondulée. Bienvenue au camping L’OEil dans le Rétro, imaginé et conçu par Jean-Michel Loison qui a repris, depuis avril 2014, les installations municipales de la commune d’Avoise. « Avant de venir ici, j’ai longtemps travaillé dans l’animation ou la gestion de structures liées au domaine social », rappelle le maître des lieux. D’animateur diplômé à 17 ans à gestionnaire d’auberge de jeunesse, en passant par responsable d’un internat lié aux programmes de réussite éducative mis en place en 2005 avec le Plan Borloo, Jean-Michel a beaucoup donné. « Des très belles expérience professionnelles et humaines », résume-t-il en quelque mots. Et puis, l’envie de vivre autre chose. « Je suis retourné à la fac faire un Master 2 en Management des organisations de l’économie sociale. » Jusqu’au jour où : « j’avais toujours rêvé de partir dans le tourisme. Je me suis dit que c’était le moment. L’idée d’un camping me plaisait. Je restais toujours dans la gestion, les rapports humains. Mais autrement. » Il parle alors de son projet à Benoît Le Quement, coordinateur et manager à l’action touristique à Sarthe Développement. Celui-ci l’oriente plutôt vers la reprise d’un camping existant que dans la création d’une nouvelle structure.
En février 2012, il visite alors le Sud Sarthe et une petite dizaine de communes souhaitant céder leur camping à une gestion privée. « J’ai fini par celui-ci. Ça a fait tilt tout de suite : la configuration un peu biscornue, le cours d’eau au loin, le fait qu’on soit en plein village, sans aucun vis-à-vis. » Deux ans plus tard, en avril 2014, Jean-Michel ouvre enfin son camping. « Il y avait la matière : 2 hectares, 54 emplacements et pas mal de travail pour remettre tout ça sur pied. Mais en bout de ligne, je n’avais pas encore trouvé l’âme que je voulais y mettre. J’avais des idées mais rien de précis. Des roulottes ? Des tentes inuites ? J’hésitais. »

Pour vivre sur le camping, tout en y travaillant à sa rénovation, Jean-Michel qui habite au Mans a besoin d’un toit : « j’ai donc cherché sur internet une vieille caravane pour y dormir. » Et là, bingo ! C’est la révélation. Il recherche alors activement de vieux “abris“ des années 60 et 70. En état, à rafraîchir ou à refaire littéralement. « Je suis allé en chercher un peu partout en France. Sur certaines, il n’y avait même pas de roue. Sur d’autres, c’était un tout petit peu mieux. »

Le 20h de TF1 y passe la nuit

Au final, le résultat est bluffant. A côté de ses “dames“ bercées par le clapotis de l’eau, il ne manque plus que Dauphine, R8 et 3CV. Très vite, le site intéresse. Télématin y fait un reportage. Puis le JT de TF1 vient y dormir une nuit. « Le lendemain du passage à la télé, j’ai eu sur mon portable plus de 250 propositions de personnes qui voulaient me vendre leur ancienne caravane. » A l’été 2014, le plus grand rassemblement européen de Hot Rods (voitures US customisées) y pose ses “monstres“ : « 350 campeurs, 600 participants et 3 000 visiteurs. Tout le monde est reparti ravi. »

La majorité du temps, le camping est plus oisif. Anglais et Néérlandais viennent y chercher la tranquilité, nostalgiques de ces époques aussi. Outre le cadre, il y a tout ici : « on peut partir se balader à vélo, faire du canöe », argumente Jean-Michel.

Et même aller au bar du camping, installé dans une roulotte que Jean-Michel a fait venir d’Ukraine… Tout, on vous dit !

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x