Tous en scène ! – l’Institut National des Arts et du Music-Hall

 Tous en scène ! – l’Institut National des Arts et du Music-Hall

Unique, l’Institut National des Arts et du Music-Hall est la seule école française à former des apprentis à devenir de vrais artistes.

Fleur Copin, danseuse du Crazy Horse, Rachel Valery, choriste de la comédie musicale Chicago, Nathalie Dupuy, coach à l’émission The Voice ou encore Wilfried Bernard, parti dernièrement au Canada pour Notre Dame de Paris…
Quel point commun réunit ces 4 artistes ?
Tout simplement, l’Institut National des Arts et du Music-Hall installé au Mans depuis 2005. Alain Heuzard, président de La Flambée, en est le créateur : « Avec l’évolution de la revue, la création de cette école s’est avérée indispensable. Depuis le début, nous sommes ici dans la transmission du savoir. Il était devenu primordial de baliser cette éducation afin de donner la possibilité aux jeunes artistes d’avoir une filière organisée. »
Unique en son genre, loin du “rêve“ payant des écoles privées, l’INM est né après mûre réflexion. Sa directrice Marion Louveau explique : « Avant de se lancer, il y a eu une longue étude durant laquelle le milieu du music-hall a été largement consulté. » Pour la dessiner, Alain Heuzard s’est également inspiré d’une initiative de Jack Lang, alors ministre de la Culture : « Dans les années 80, il a structuré les métiers du cirque en créant des filières de formation. Il a réinventé cet univers avec le succès qu’on lui connaît en France. » A sa genèse, l’INM anticipe la professionnalisation complète de la troupe de La Flambée. Depuis 2005, l’école est ainsi devenue la “couveuse“ de bon nombre d’artistes de la revue mancelle.

Trente apprentis

Dans le développement de l’INM, 2010 est une date clé : l’école devient centre de formation d’apprentis. Huit ans après, elle en compte 30 : « un record ! » Pour intégrer ce cursus, les apprentis du music-hall doivent d’abord passer des auditions. « Comme c’est une formation pluridisciplinaire où les élèves apprennent la danse, le chant ou la comédie, nous les jugeons sur leur capacité globale. Le plus souvent, ils sont excellents dans un domaine. A nous de déceler leur potentiel plus large ou leur “facilité“ dans une autre discipline. » Ainsi une “pointure“ du chant, passée par The Voice, a déjà été recalée alors qu’un jeune magicien très doué, offrant d’autres horizons, pourra être recruté. Mais comme tout apprenti, sans structure d’accueil pas d’école : « Outre La Flambée qui intègre chaque année une petite dizaine de nos élèves, nous travaillons avec d’autres entités qui prennent nos apprentis en alternance. Comme le Cabaret Moustache à Rennes ou L’Entrepôt en Charente. » Très connu en France dans le milieu du music-hall, on vient même du monde entier à l’INM. Cette année, deux jeunes Brésiliennes l’ont intégré. « Et cela tend à se développer car nous avons de forts partenariats avec des écoles étrangères comme Berlin ou Rio », précise Marion Louveau.
En plus de cette formation d’artiste interprète, l’INM propose aussi des filières préparatoires « pour des artistes trop justes pour entrer directement en apprentissage » et deux cursus danse (danse jazz et en partenariat avec le Lycée Sud). 40 formateurs réguliers et plusieurs intervenants prodiguent ainsi leur savoir sous la direction de Carole Gouvazé, coordinatrice des études. Ainsi, année après année, l’école se transforme en une véritable ruche avec de moins en moins de… place.
Pour Alain Heuzard, la prochaine étape sera de lui offrir un écrin digne de sa réussite. « Un projet de bâtiment existe. Avec une grande salle de spectacle, une plus petite, des salles de cours, des ateliers de résidents… »
A 65 ans, le président aimerait faire à toute sa troupe ce magnifique cadeau avant, certainement, de tirer sa révérence…

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x