Laisser sa trace – Triss

 Laisser sa trace – Triss

Inconnu des Sarthois, ou presque, Triss est un fabricant de mobilier design reconnu dans le monde entier.

« Pour vivre heureux, vivons caché. » Cette maxime pourrait bien disparaître de la palette de dictons utilisés par Michel Gross, fondateur de Triss, éditeur manceau de mobilier design spécialisé dans l’ameublement contemporain haut de gamme. A ce jour, qui au Mans connait cette marque ? Qui apprécie son mobilier fait d’audace et d’originalité, usant de matériaux où peu de fabricants osent s’aventurer ? Pas grand monde. Chez les accros de la déco, les lecteurs des Ideat du monde entier ou les professionnels du célèbre salon Maison et Objet, là où toutes les tendances se décident et se créent, tous connaissent Triss et chacun s’arrête avec plaisir depuis dix ans dans son stand du Hall 5B : « avec 500 m2 de superficie, précise Michel Gross amusé, nous avons le plus grand showroom du salon. »

Pour la prochaine Foire de Paris, la première à laquelle la société mancelle va participer, c’est la même chose. Le showroom en préparation est du même accabit : aussi dantesque en superficie !
Souriant, altruiste, Michel Gross, l’enfant de Marolles-Les-Brault, pourrait en rajouter. Mais ce n’est pas son genre. Sur son site de fabrication bientôt rapatrié zone Nord, on s’affaire depuis quinze jours à emballer la production. « Un vrai process pour protéger dans les meilleures conditions la marchandise. »

La manoeuvre : remplir trois containers. Direction… l’Angola : « C’est un contrat que nous avons eu suite à Maison & Objet. C’est une grosse commande comme d’autres sont parties ou partiront pour la Corée, les USA, la Bulgarie, la Suède ou la Colombie. »

Showroom de 500m2 au Mans

Avant Triss, Michel Gross a travaillé pour un grand designer italien. « Mais je voulais plus. Notamment pouvoir leur proposer certaines tendances ou influer sur certains produits à développer. » En 2004, trop frustré de ne pas être écouté, il décide de lancer sa propre entité : Triss. « Un nom venu de nulle part », sourit-il. Par un ami, il récupère alors un emplacement à Maison & Objet et habille son stand de six marques.

« Aujourd’hui, quelques-unes sont encore avec moi. » L’année suivante, la “petite société“ sort sa première création : la table Folia, toujours au catalogue 2015. « Je l’ai dessinée sur un bout de papier. » Outre son design particulier, sa grande originalité vient du matériau utilisé : l’acier patiné. « Notre plus-value est d’aller là où les autres ne vont pas, en détournant l’utilisation de la matière. » Aujourd’hui, avec la modèle Assagio, Triss est le leader mondial de la table repas en béton ciré. Comme pour ses tables au plateau de céramique très fin, Triss est le seul fabricant capable de proposer des meubles de 3 m de long : « nous seuls connaissons la technique pour couper la matière sans complication. »

Logique ensuite que l’on se presse de toute la planète pour travailler avec le fabricant sarthois. Comme récemment, ce designer américain venu en France signer un contrat pour équiper un restaurant de Los Angeles. Pour recevoir ces clients internationaux, Michel Gross a enfin décidé de se “dévoiler“ : « Notre nouveau siège comprendra un showroom de 500 m2. » Le principe : arrivés à Paris, les visiteurs seront pris en charge via un shuffle jusqu’au Mans pour visiter l’entreprise. « Il fallait se donner les moyens et assumer notre statut. » Béton massif, plaquage ardoise, céramique, ces invités viendront visiter un savoir-faire souvent 100% local : « Ce sont pour la plupart des PME sarthoises qui fabriquent la matière première de nos meubles. Nous, nous les découpons parfois et les assemblons. »

Un autre adage pourrait finalement très bien aller à Michel Gross : « L’union (local) fait la force. »

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x