Du métal en barre – ADMO Mobilier Industriel

 Du métal en barre – ADMO Mobilier Industriel

Basée à Château-du-Loir, cette entreprise sarthoise est une référence dans la rénovation et la transformation du mobilier industriel.

Basée à Château-du-Loir, cette entreprise sarthoise est une référence dans la rénovation et la transformation du mobilier industriel.
Fils et petit-fils d’ébéniste, Frédérick Plun a toujours bricolé, créé. « Depuis tout petit, j’ai un outil à la main. Si je suis devenu menuisier, ce n’est surtout pas poussé par mon père ou quelqu’un d’autre. J’en avais simplement envie. » Son CAP de menuisier ébéniste en poche, Frédérick s’installe en 1995 à Château-du-Loir, son “refuge“ depuis qu’il est tout gamin. Au bout de trois ans, il crée une nouvelle structure, ADMO, « pour faire l’acquisition et la distribution de matériel d’occasion ».

Très vite, il “amasse“ du mobilier, issu principalement de bureaux, d’entreprises et autres usines. Son “trésor“ s’étoffe. Le voici maintenant, rue du Val de Loir à la limite de Château-du-Loir, dans une ancienne coopérative viticole à flanc de ces falaises de tuffeau bien particulières au sud Sarthe. Très vite, il s’étend dans le hangar d’à côté et bénéficie ainsi de plus de galeries creusées dans la roche. Des couloirs immenses de 10 mètres de large, autant de haut et quelque 50 mètres de profondeur. De vraies cavernes d’Ali Baba où “roupillent“ armoires à clapets, semainiers et autres bureaux de tri postal.

Début 2000, Frédérick “flashe” sur une lampe Jieldé couleur acier. Il a alors l’idée de faire de même avec une armoire Roneo : « j’en avais des dizaines qui dormaient là… » Il la décape, la teinte, « un calvaire car, à l’époque, personne n’avait la technique et le savoir-faire », puis la met en vente sur ibazar, l’ancêtre d’ebay : « une folie ! Dans la journée, les enchères se sont enchaînées. » Frédérick prend alors conscience de la “mine d’or“ qu’il a dans son entrepôt.

Pièces uniques chez les stars

« J’ai donc bossé pour mettre en place des procédures de décapage (aujourd’hui avec une aérogommeuse 100% écolo, ndlr) et de brossage du métal, puis travailler chimiquement pour maîtriser un nuancier de teintes. » Un temps en avance sur les autres, Frédérick est aujourd’hui une référence. Son livre, Rénover le mobilier industriel paru en 2013 aux Editions Eyrolles, en est à son troisième tirage. « J’ai surtout eu la chance de créer le site mobilier-industriel.com quand cet univers n’était pas à la mode. » Sur le net, il devient incontournable. Stars de la télé, journalistes et chanteurs français de renom (les citant en off), font appel à lui. « J’ai fait des rencontres incroyables. Sans le savoir, je me suis trouvé à livrer chez plein de gens du showbiz. A Paris, à Monaco ou ailleurs. Je n’en revenais pas. »

Maître du sur-mesure, l’équipe d’ADMO peut aujourd’hui tout faire, « c’est notre force », et surtout allier d’autres matières au métal, le bois comme l’ardoise par exemple. Dans le bureau du “boss“ sur un tableau : les “chantiers“ en cours, les délais et les lieux de livraison. « La semaine dernière, une table de 2,40 m
est partie en Savoie chez de richissimes Russes. »

Présent en septembre dernier aux 4 Jours du Mans, ADMO développe depuis quelques temps son activité en Sarthe. « Aujourd’hui, le mobilier industriel est très tendance et n’est plus l’apanage de quelques-uns. Les codes ont changé. Avant, on avait plutôt des grosses commandes. Les fans voulaient changer tout leur mobilier. Maintenant, on choisit plus d’avoir une pièce et de la mettre en valeur. » D’une qualité et d’une robustesse extraordinaire, les créations d’ADMO sont uniques mais peuvent être également déclinées en petites quantités. « Comme différentes gammes de luminaires ou de tables. » Travaillant avec des entreprises locales, Weber Tolerie notamment, ADMO n’a pas fini de faire parler de lui et son showroom castellorien n’attend plus que vous. Ready ?

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x