Belle et sereine

 Belle et sereine

Animée par Sarthe Culture, l’Abbaye Royale de l’Epau s’émancipe de plus en plus. Entre bien-être, nature, culture et patrimone.

Si Bérengère de Navarre, écartée du trône d’Angleterre par l’affreux Jean sans Terre pouvait se promener dans le parc de l’Abbaye Royale de l’Epau, la veuve de Richard Cœur de Lion serait certainement attendrie par le devenir de cette bâtisse cistercienne qu’elle fonda, un an avant de décéder. “Sauvée“ par le Conseil Départemental de la Sarthe, l’église abbatiale et ses bâtiments conventuels étaient tombés dans l’oubli et le dénuement le plus total. Après avoir hébergé moines cisterciens pendant des siècles, l’abbaye est réquisitionnée et vendue aux enchères à la Révolution. Plus tard, elle devient ferme et même blanchisserie avant d’abriter soldats britanniques pendant la Grande Guerre et occupants allemands durant la seconde… Délabrée, abandonnée, vulgaire grange à foin, l’église abbatiale et sa salle capitulaire où repose le gisant de Bérengère sont finalement sauvées par “l’appel du 18 juin 1959“. En rachetant l’édifice, les élus sarthois souhaitent ainsi panser ses plaies afin qu’elle devienne un lieu de rencontres et d’échange pour tous les Sarthois. Restaurée dans le respect de l’architecture du XIIIe siècle, la Belle Dame est aujourd’hui en pleine santé et choyée par toute l’équipe de Sarthe Culture. En 2016, le team sarthois (qui gère alors le Musée des 24 Heures tout juste vendu à l’ACO) abandonne asphalte et gros cubes pour la douceur des bords de l’Huisne. Et depuis 5 ans maintenant, l’Abbaye Royale a changé de dimension.

L’atout de la nature

Jusqu’à l’arrivée de Sarthe Culture, l’Abbaye est une belle endormie. Conformément à la volonté première des élus sarthois, le lieu est ouvert sur le monde. Depuis 1980, l’Europajazz y prend régulièrement ses aises pour quelques concerts. Le Festival de l’Epau, lancé en 1982, est devenu un rendez-vous très prisé des amoureux de la musique classique. Grâce à la Voix au Chapitre, scientifiques, romanciers ou aventuriers viennent régulièrement témoigner dans cet environnement solennel. De grands héros de la BD s’exposent et autres photographes de talent. « Quand nous sommes arrivés ici, nous avons voulu projeter l’Abbaye dans le troisième millénaire, commente Caroline Meneyrol, sa directrice de communication, et lui donner une véritable identité en remettant Bérengère à la place qu’elle méritait. » L’ajout de Royale à son nom et la création d’un logo chargé d’histoire sont les premiers pans de sa nouvelle parure. « A présent, conformément au souhait de Dominique Le Mèner et de Véronique Rivron, présidente de Sarthe Culture, notre rôle est de mieux organiser sa vie. D’abord en s’appuyant sur les événements établis, mais aussi en en créant de nouveaux. Le tout en valorisant le côté naturel et autarcique qu’avait cette Abbaye au temps des moines cisterciens. » Cette année donc, des “petits nouveaux“ : comme l’invitation des idées et des savoirs sous forme de biennale (BienVenus sur Mars en 2020) ou une exposition prometteuse sur la peinture religieuse dans le Maine au XVIIe (fin d’année). Côté nature, en plus de l’arrivée d’un verger conservatoire, le parc de l’Abbaye devient doucement un jardin permaculturel. L’été, au Café des Moines, il n’est pas rare d’avoir dans son assiette courgettes et tomates du jardin à déguster. Et depuis cinq ans, entre événements et bien-être, cette mue, tout en douceur, a naturellement fait bondir le nombre d’entrées. « Nous sommes passés de 16 000 à plus de 80 000 avec 30 000 visiteurs lors des illuminations de fin d’année. » Une belle reconnaissance du travail accompli…

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x