Arizona dream – La Valise à Cheval

 Arizona dream – La Valise à Cheval

Passionnés de reconstitution historique, Kate et Garrett ont imaginé La Valise à Cheval. Bienvenue à Tombstone fin du XIXe siècle !

A l’entrée, un drapeau aux (seulement) 38 étoiles des Etats-Unis d’Amérique. Dans ce petit bout de Sarthe à Mézières-sur-Ponthoin, nous sommes passés sans le savoir en… 1881, en plein coeur de l’Arizona ! Descendu de cheval ou plutôt de voiture (on peut rêver), Garrett, maître des lieux, nous accueille en tenue d’époque. Passionné de chevaux depuis plus de 30 ans, dresseur, équithérapeute, chuchoteur aux oreilles des équidés et ex-archer équestre, ce Francilien est arrivé en Sarthe en 2006 avec sa femme, Kate. « Pour faire simple, nous avions depuis quelques années une jument, Lisa, qui est encore avec nous ici. Nous voulions trouver un endroit où nous pourrions être tout le temps avec elle. » Défi difficile en région parisienne. « J’ai donc trouvé un job en Sarthe et nous nous sommes installés à Louplande. »

Féru de passé médiéval, Garrett est surtout adepte de reconstitution historique. Très vite, Kate découvre ici la line danse, à l’ASCA Country de La Chapelle-Saint-Aubin. Chapeau sur la tête et santiags aux pieds, elle embarque Garrett vers “sa’’ conquête de l’Ouest : « rapidement, je me suis pris de passion pour la danse country, puis les cowboys et enfin la période western. J’ai naturellement abandonné l’univers moyenâgeux. » En 2011, à fond dans son “nouveau monde“, Garrett crée une association de reconstitution historique sur la conquête de l’Ouest et l’esprit des cowboys.

Du bison dans l’assiette

Mieux. Au fond de sa propriété, où un nouveau cheval, un Appaloosa dénommé Vazsko, les a rejoint, il construit une cabane pour plonger, en totale immersion, amis et famille. Depuis, le couple a tracé sa route. Un voyage en 2012 en Arizona, à Tombstone, ville du film Règlement de compte à OK Corral, et les voilà décidés à s’habiller chaque jour en vrais cowboys. En 2015, nouvelle envie d’aller plus loin, ils s’installent sur ce petit bout de terre. « Cette ferme était une ancienne scierie. En un an, il a fallu tout aménagé. » Un travail de pionniers…

Passé ce Stars and Stripes flottant au vent, la courte piste nous amène au saloon qui côtoie la chambre du shérif, dans laquelle deux ex-Miss France ont récemment dormi lors de la venue de l’émission de TF1, Bienvenue chez Nous. Une fois la porte du saloon franchie, on se croirait à Abilene en plein Texas, à la fin du XIXe siècle. Pour mettre l’ambiance, un piano player joue tout seul les musiques typiques de films de western. Sur la gauche, un bar, où trône la tête d’un bison, donne le ton. Tout est dans le détail. A ses pieds, un spittoon, vrai crachoir d’époque. Autour de la pièce où se dressent de longues tables de cantine, décor et accessoires rendent ce séjour immersif plus vrai que nature.

Aux côtés des Smith & Wesson d’époque et autre Winchester, un phonographe Edison, plus loin encore Clayton, habillé de la tête au pied, tel un vrai cattleman, vacher américain typique.
Ici, tout le monde est le bienvenu. Sur réservation, on vient goûter la cuisine de Kate. Du bison, des haricots rouges, de l’apple pie et même des burgers, nés sur le sol américain en… 1758.

On y dort. Une nuit, quelques jours, dans la cabane du trappeur ou dans une carriole. On s’y distrait surtout en s’essayant au lasso, lancer de hache ou de couteau. On peut y danser, écouter Garrett raconter ses histoires ou The Doc, chanteur country.

Et si l’envie vous en dit, Garrett vous emmenera aux USA sur la Chisholm Trail, piste utilisée, à la fin du XIXe siècle, par les Texans pour conduire le bétail vers les gares ferroviaires du Kansas. Vite, préparez votre valise !

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x