Nouvelle règle

 Nouvelle règle

Le déclic. En vacances, Faustin se promène sur la plage.

Sur le sable, toutes sortes de détritus apportés par la marée. « Chouette, une sarbacane ! » Maman dit : « Non ! » Etonnement. Explication. Réplique de Faustin : « alors toi aussi maman, tu pollues la mer avec tes tubes de tampon ? » L’illumination . Un soir, sur la table de la cuisine, une feuille avec des dizaines de noms. Théo lance : « Maman, ta coupe, tu pourrais l’appeler La Week’Up. » Maman dit : « Oui. » L’histoire est lancée ! Enfant de Parigné-L’Evêque, Corinne Boulay a été happée par la vie. Sportive, fan de plongée submarine, « j’adorais en faire avec mon père », elle rentre (trop ?) vite dans la vie profes – sionnelle. « A 24 ans, j’étais déjà directrice d’un Lidl à Liffré en Ille-et-Villaine. »

Dès son BTS action commerciale, elle débute en alternance dans un Super U. L’ex-tenniswoman gravit les échelons professionnels comme un champion monte au filet. Avec punch : « C’était comme à l’armée. A la recherche du résultat. Du coup gagnant, coûte que coûte. » Puis la voici à la tête du Lidl d’Arnage, ancienne génération : « Une pression infernale. Avec une cohorte de 8 salariés, il fallait savoir tout faire. Décharger les camions, mettre en rayon, motiver l’équipe. A quel prix… »

En 2012, exit Lidl, Corinne rejoint son conjoint, commerçant. « Je faisais l’administratif, sa comptabilité. Cela me permettait d’avoir une vie de famille. Dans la grande distribution, c’était plus compliqué, voire impossible. » Jusqu’à cette balade en 2017 et cette “trouvaille’’ sur la plage. « Au retour des vacances, ça m’a tarabustée. J’ai fouiné sur le net pour voir ce qu’il existait. J’ai récolté plein d’infos. » Elle parle à ses amies de son idée : créer sa propre coupe menstruelle alternative et écologique. « Vas-y ! Lance-toi ! », lui conseillent ses meilleures amies.

Début 2018, dossier en mains, elle pousse la porte de la CCI du Mans. Devant son idée, son CV et son parcours professionnel, les conseillères sentent qu’elles ont là une pépite. Durant un an, Corinne va travailler sans relâche. Le nom trouvé par Théo, elle travaille avec Amandine Urbain, une jeune graphiste, sur son identité visuelle : « je voulais quelque chose de très girly, avec du fun, de la bonne humeur. »

Elle peaufine surtout son prototype avec un cabinet de recherche très attentif à son défi, concevoir une coupe avant tout pliable : une première.

Pour tester ses prototypes, Corinne “fédère“ près de 170 femmes. « En fonction des retours, on en a sélectionné une. » Pour être au diapason de sa coupe écolo, Corinne “habille“ sa Week’Up d’une boîte “ yoyo“ en épluchures de pommes de terre. Et pour son premier salon à Vannes, afin de vanter les mérites de sa création 100% française réutilisable (il faut la faire bouillir) et surtout en silicone médicale (sans substance chimique), Corinne vend 200 échantillons en trois jours !

A présent, la gagnante de la Start’upeuse Mancelle 2019 gère le succès et son développement : distribution, vente en ligne, animation des réseaux, médias…

La Week’up a changé sa vie et la règle en matière de protection féminine !

Luce Bonaventure

Luce Bonaventure

https://www.happy-sitiz.fr

La délurée de l’équipe ! Vous convaincre d’aller découvrir et apprécier les bons plans, c’est son défi. Sorties, restaurants, concerts, musées, nature… Le Mans et ses environs n’ont aucun secret pour elle.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x