La Nuit des Temps – Epaule Tatoo

 La Nuit des Temps – Epaule Tatoo

Dans le Vieux-Mans, La Nuit des Temps, salon de tatouages, veut surprendre et devenir un lieu d’innovations et d’échanges.

Il y a chez Ana Mady Sun ce petit côté envoûtant d’Amy Winehouse. Avec elle, on partirait sur les traces d’Eléa, fougueuse héroïne de SF. Loin de l’Antarctique tropical du romancier René Barjavel, Ana n’a pas grandi à Gondwawa mais à Malicorne. Sa maman Natalys y est couturière, son père, Philippe, céramiste.

Dans cette famille d’artistes, la petite Anaïs se construit un imaginaire à coup de dessins et d’aquarelles. Ado et douée, elle intègre les arts graphiques à Pruillé-Le-Chétif. Et pour trouver son Mayflower, l’ingénue s’échappe en Bretagne dans des cités portuaires : Brest, Lorient…

Dans cette ville arsenal, la jeune femme embarque vers son “nouveau monde“ : « c’est là que j’ai rencontré l’univers du tatouage. J’ai poussé la porte d’un tatoueur. Cela a été une vraie révélation. » Depuis cet instant, elle imagine sa vie et ses rêves autrement que sur du papier. Sur sa peau et celles des autres, elle “écrira’’ maintenant l’histoire. A Lorient, elle apprend le métier, dermographe à la main. Elle part ensuite travailler en Suisse puis à Périgueux. De retour en Sarthe, Ana Mady Sun (son nom d’artiste) se “montre“ à la première convention Tatoo Conv Le Mans en mars 2019 : « Mon travail a plu », confie-t-elle encore étonnée. Habitée par l’idée d’ouvrir son propre salon, elle s’installe en mai 2020, grande rue, en plein coeur de la Cité Plantagenêt. « La partie n’a pas été facile avec le confinement. »

La Nuit des Temps - Epaule Tatoo

La rencontre avec Ana

Antoine Brillant a grandi au Mans. A 18 ans, cap sur Paris ! Fan de mode, il intègre l’Atelier Chardon Savard. Diplômé de cette école de stylisme de mode française, il complète son cursus par un diplôme en communication de mode. Et tout va ensuite très vite. Freelance, il travaille pour différentes structures, notamment chez une créatrice de haute couture . « Je faisais les supports de communication. J’organisais les défilés, les showrooms. Je n’arrêtais pas. » En 2015, nouveau challenge. Il fonde un magazine haut de gamme, LABOMBE. « Son ADN : valoriser l’image des marques de luxe. » D’abord digital, ce superbe support se décline sur papier glacé : « Je l’ai animé jusqu’en 2020. J’en garde de merveilleux souvenirs, comme mon dernier reportage à Playa del Carmen au Mexique. »

Un an avant sa rencontre avec Ana, Antoine revient au Mans. : « j’étais épuisé par cette vie. Il fallait que je fasse une pause. J’avais aussi envie de retrouver ma ville natale. » Un mois après son retour dans la Sarthe, c’est le premier confinement. « Là, j’ai vraiment pu rechager les batteries, repenser ma vie. » Comme une évidence, Antoine décide de rester. « J’ai eu envie de donner au Mans toute mon énergie retrouvée, d’écrire ici de belles choses. » Sa rencontre avec Ana est une “illumination’’ : « Cela a été un vrai coup de coeur. On a beaucoup discuté et, tout naturellement, je lui ai proposé de l’épauler pour qu’elle se concentre sur ce qu’elle sait faire de mieux : le tatouage. Ma tâche : l’entourer et la mettre en avant, elle comme son salon La Nuit des Temps. » Dernièrement, le duo (rejoint par Andrea) a prolongé la Nuit, “envahissant“ le pas-de-porte juste à côté. Nouvelle ambiance (style cabinet de curiosité), nouvel élan… ndttattoo (sur Instagram) veut faire bouger le monde du tatouage au Mans et bien au delà. « On invite des tatoueurs d’autres villes à résidence. On se veut aussi un lieu d’expos de photographes ou d’artistes. On a plein de projets en cours ! En 2022, on va essayer de surprendre encore et encore. »

La Nuit ne fait que commencer…

happy Sitiz happy Sitiz

Vincent Vega

https://www.happy-sitiz.fr

Plutôt rock, Vincent ne fait pas de concession. L’originalité et la passion sont les moteurs de sa quête éternelle. Tenace, il piste chaque nouveau commerçant, artisan unique, incroyable artiste ou chef d’entreprise insolite.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x