Mary Laure Teyssedre – Cosmos-trotteuse

 Mary Laure Teyssedre – Cosmos-trotteuse

Digital nomade et psycho-énergéticienne, Mary Laure Teyssedre parcourt le monde à l’écoute de la planète et de ses habitants.

Mais quelle énergie anime Mary Laure Teyssedre ? Psycho-énergéticienne, cette Mancelle n’a de cesse de parcourir le monde et d’accompagner des personnes passionnées, notamment des thérapeutes, à s’épanouir professionnellement.

Dans les années 80, Bernard Tapie marchait à la Wonder. Quarante ans plus tard, Mary Laure, elle, n’a pas besoin de changer de
pile. Elle marche à l’énergie cosmique, présente partout autour de nous. Elle sait l’attrapper de manière abondante, grâce
notamment à la méditation.

C’est aux Antilles que Mary Laure découvre le monde des nadis, ces canaux d’énergie qui sillonnent, par dizaines de milliers, notre corps : « après une école de commerce à Paris puis quelques années passées au Chili dans de grands groupes français, je suis arrivée sur l’île de Saint-Martin pour un nouveau job. A ce moment-là, je n’avais pas la pêche. J’avais accumulé trop de soucis. Pour m’en affranchir, j’ai fait quelques séances de soins énergétiques et de reiki. Ça a marché ! Plutôt cartésienne, j’ai voulu comprendre et j’ai plongé dans cet univers-là. »

Très vite, Mary Laure découvre les travaux de Barbara Ann Brennan, physicienne américaine ayant notamment travaillé à la NASA et précurseuse de la spiritualité new age. « Je me suis inscrite dans l’une de ses écoles à Miami, tout en continuant de travailler. » Puis, un an après la naissance de sa fille Candice, elle ouvre son cabinet, tout en ayant déjà commencé une carrière d’écrivain. « Je trouvais qu’il n’y avait pas grand chose comme ouvrages en français sur le sujet. J’y suis allé au culot. J’ai envoyé différentes notes, de ce que j’avais fait jusque-là à un éditeur spécialisé. Il m’a dit banco. »

Quinze ans plus tard, la Sarthoise a rédigé une dizaine de livres, vendus à plus de 100 000 exemplaires. « Je les écris la
nuit car mes journées sont plutôt chargées », sourit-elle.

En 2007, elle revient au Mans avec sa fille pour des vacances d’été. « Je n’en suis pas repartie. Comme cela faisait longtemps que j’avais quitté la Sarthe, du temps. Il a fallu repartir de zéro. »

Aujourd’hui, sa clientèle est planétaire : « je ne travaille plus qu’à distance avec mes clients qui habitent partout dans le monde. Ce matin, j’étais avec un Malaisien. Hier, je participais, en vidéo-conférence, à une rencontre d’auteurs qui se passait à New York. » C’est à l’été 2016 que la Mancelle développe ce fonctionnement, devenant digital nomade. Sac à dos sur l’épaule, avec sa fille, elle part alors (re)découvrir l’Amérique du Sud. Lieux mythiques, vie pittoresque, scolarité de Candice et rendez-vous pro, Mary Laure profite également de ces trois années buissonnières pour écrire son premier roman, Sur le chemin du coeur : « Une histoire autour d’un secret de famille où deux êtres sont capables de se réconcilier. » Revenue vivre sur Le Mans cet été, Mary Laure travaille aujourd’hui sur la
promotion de ce roman « qui en appelle d’autres » et ses différentes activités.

Avant de repartir un jour parcourir la planète, guidée par une cascade énergétique intarissable…

Philippe Laville

Philippe Laville

https://www.happy-sitiz.fr

Le Mans, ma ville, la Sarthe, mon département, je les adore et vous invite à partager mes coups de cœur. Passionné par les gens qui osent et qui cassent les codes, j’anime une rédaction qui n’a de cesse de vous étonner. Je vous les présente.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x