Beauté vérité

 Beauté vérité

Installée au Mans, Meejin France, nouvelle marque de cosmétiques bio et naturels, suit sa bonne étoile et pourrait bien rayonner sur l’hexagone.

Parmi les légendes coréennes, l’histoire de Meejin trouverait sa place aux côtés des contes d’Oneuli ou de Kongji et Patji. La fable pourrait être celle d’une petite fille adoptée qui grandit très loin de sa Corée natale. Auprès de Vandangis, cheval et fidèle compagnon, elle trouve l’apaisement. Plus grande, elle part à la “conquête’’ du monde ! Mille aventures l’attendent… Un jour, en plein océan Indien, l’enfant, devenue femme, voit dans le ciel l’étoile qui l’a guidée jusque-là. Comme elle, l’astre porte le nom donné à sa naissance par sa mère biologique : Meejin, littéralement “Vérité dans la Beauté“. Libérée, elle comprend alors sa destinée : « Ma fille aimée, loin de moi, tu as trouvé ta vérité, attrapé ta beauté. » De Saint-Rome-sur-Tarn au Mans, Séverine Martin, alias Meejin, en a planté des petits cailloux.« Je suis arrivée en France à 4 ans. Entourée d’amour, j’y ai appris à me construire. » Après le lycée, la voilà partie en commerce international à Montpellier : « j’aurai bien aimé faire des études plus longues mais je voulais mon indépendance financière. » Diplômée, elle file à Paris. Grandes brasseries parisiennes, boutique de luxe… Elle vit à 100 à l’heure, “freinée“ à 23 ans par un problème de santé. « J’ai dû lever le pied. » Changement de cap : direction la banque. Et comme à son habitude, la jeune femme gravit les échelons : « jusqu’à passer l’ITB, un diplôme bancaire très prisé mais qui m’a fait vivre un vrai enfer. »

Activité de cœur

Ascension professionnelle, séparation… Séverine retrouve son équilibre avec Laurent,« mon surfeur de chaos, capable d’absorber pour moi les chocs de la vie. » Travaillant comme expatrié, Laurent lui propose de s’installer aux Seychelles. Depuis un long moment déjà, Séverine se pose des questions : « je sentais qu’il fallait que je m’occupe de moi pour pouvoir surtout m’occuper des autres. Quelques années plus tôt, en quête de mes racines, j’avais commencé une formation de relaxation coréenne. » A ce moment-là, elle s’intéresse aux huiles essentielles : « J’ai complété alors par une formation d’arômathérapie pour fabriquer mes propres huiles de massage. » Aux Seychelles, elle continue dans cette voie et développe son activité : « Là-bas, j’ai suivi un cursus en cosmétologie pour être capable de préparer des crèmes. » Sa crème solaire contre les brûleures fait d’ailleurs “fureur“ sur l’archipel aux 115 îles. Mais en 2018, clap de fin. La famille quitte l’île principale de Mahé pour la Métropole et cherche un endroit où se poser. « Durant l’un de nos retours en France, nous étions venus au Mans y voir mon frère qui venait de s’y installer. » Le Mans, pourquoi pas ? « On avait adoré cette ville, son dynamisme, la gentillesse des gens. » 

Une gamme bio et naturelle

Une fois débarquée en Sarthe, Séverine sait où elle veut aller : « pour la première fois de ma vie, j’ai ressenti le besoin crucial de suivre mon activité de cœur. » Exit la banque, sus au bien-être eco-responsable et naturel ! Durant une année, elle s’installe au sous-sol de sa maison, dans son “laboratoire“, « pour créer une gamme cosmétique bio et naturelle. » Pour débuter, elle concocte trois produits « qui respectent la santé et s’adaptent à notre mode de vie » : une crème de jour, un sérum de jeunesse et une crème solaire, chacun 100% d’origine naturelle et made in France. Fabriqué dans les Landes, ce trio est présenté de façon très élégante (pour le modèle O% gaspillage) dans des tubes en sucre de canne Airless. Baptisé Meejin France, sa marque (vendue notamment chez Lucette, rue des Ponts-Neufs) a tout pour devenir l’une des success story de la prochaine décennie !

Natacha De Lorenci

Natacha De Lorenci

https://www.happy-sitiz.fr

Après avoir parcouru le monde comme grand reporter, Natacha s’est installée en Sarthe et n’a de cesse d’y trouver les perles rares. Insatiable, elle y déniche les sujets insolites et les met en lumière.

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x